L’OMS (Organisation Mondiale de la Santé) estime que 9 personnes sur 10 respirent un air hautement pollué. Cette pollution causerait chaque année environ 7 millions de morts prématurées et des maladies chroniques. Les solutions sont pourtant connues.