L’environnement, absent des étagères ?

Fév 26, 2022 | Lecture

Cyann Biévelot

Élève de 3e très intéressée par l'environnement, la littérature et les sciences politiques.
Suite au regain d’intérêt pour les livres à l’issue de la crise sanitaire, se pose la question de la place de la littérature environnementale dans tout lieu où les livres sont accessibles. À Paris, des bibliothèques nationales aux librairies, l’information en matière d’environnement, d’écologie ou de tout autre sujet lié, ne semble pas être à […]

Suite au regain d’intérêt pour les livres à l’issue de la crise sanitaire, se pose la question de la place de la littérature environnementale dans tout lieu où les livres sont accessibles. À Paris, des bibliothèques nationales aux librairies, l’information en matière d’environnement, d’écologie ou de tout autre sujet lié, ne semble pas être à la hauteur de la gravité de la situation.

Bibliothèque Nationale et environnement : une lecture entre les rayons

À la Bibliothèque Nationale d’Information (BPI – Pompidou), on peut avoir la chance de trouver 100 allées gorgées de livres, mais étonnamment une  seule étagère « écologie » survit dans ce dédale. Vous avez bien lu, écologie, et non pas environnement, non pas réchauffement climatique ni biodiversité, mais écologie  comme si les problématiques environnementales se résumaient à ce seul mot, écologie. Pourtant, quoi de plus logique que de se diriger vers une bibliothèque nationale — garante du savoir de nos futurs penseurs — pour s’informer à propos des enjeux aussi complexes que ceux relatifs à l’environnement. Ceci est indispensable non seulement à la compréhension mais aussi à l’évolution de nos sociétés.

Bien que la Bibliothèque Nationale de France (BNF – François Mitterrand) soit plus complète et rigoureuse dans sa classification, la volonté de mettre en avant les problématiques environnementales ne semble pas significative. En effet, l’accès se fait uniquement à partir de 16 ans et les ouvrages liés à l’environnement sont disséminés dans quatre salles différentes, ce qui ne favorise pas l’accès à l’information nécessaire à la compréhension des défis d’aujourd’hui et de demain. Un manquement des pouvoirs publics qui illustre à la fois la complexité de la question et la relative prise de conscience des institutions comme celle de nos dirigeants.

Librairies et environnement : une question de lieu

Bien que les librairies soient plus libres dans leur choix d’exposer tel ou tel ouvrage par rapport aux organismes publics, les problématiques environnementales restent marginales dans leurs étagères. Une trentaine de livres rangés dans un petit coin est souvent ce qu’ont de mieux à offrir les libraires d’une grande capitale des idées comme Paris. Bien que l’on puisse noter l’apparition de quelques rares librairies spécialisées, les généralistes les plus fournies, sont majoritairement celles qui se trouvent à proximité des grandes écoles, comme si les enjeux environnementaux ne concernaient pas la planète toute entière.

Des librairies aux institutions, une réelle transition de la présentation du savoir reste à (re)penser. À la fois, de façon à impulser des changements de mentalités et de modes de vie de la société tout entière, et afin de répondre avec justesse aux problématiques environnementales.

Article écrit par : Cyann Bievelot et Titouan Rio

À propos de JAC

Nous sommes des jeunes engagés à donner les clés à chacun pour devenir acteur, à son échelle, de la transition.

A lire aussi

Nos derniers articles dans la même catégorie.